Like Contemporain, Eau, Grands jardins, Intemporel

“Une certaine élégance champêtre aux portes du golf”


Brief.

Un terrain nu au cœur du domaine privé du Bercuit, une histoire complète à écrire autour d’une nouvelle œuvre architecturale de Nicolas Schuybroek. Le jardin sera emprunt de poésie, d’une certaine élégance champêtre aux portes du golf.


Lieu.

Grez Doiceau – domaine privé du Bercuit


L’envie.


C’est un demi hectare fraichement défriché que je découvre avec un propriétaire passionné. L’ouverture béante vers le golf et une vue sur la vallée lointaine me laisse une page blanche à écrire. C’est autour d’un projet architectural de Nicolas Schuybroek qu’il m’est proposé de m’exprimer. Architecte de renommée internationale, son approche minimaliste brute s’allie à une sérénité presque monacale. Je propose un jardin discret et subtile, un hommage à la campagne chère au propriétaire des lieux. On jouera avec la finesse d’un travail en courbes souples à l’image des longues courbes déployées sur les 45 hectares du golf environnant.
Je crée un écrin végétal tout autour de la propriété composé comme un tableau de textures, de feuillages, de floraisons discrètes et saisonnières. Il doit garantir un cadre intime et un visuel qui vient flouter la perception des limites du terrain.
Un verger, un potager, des prairies fleuries, une promenade en sous-bois sont autant d’évocations de la campagne authentique qui s’expriment ici autour de clairières de gazon parfaitement entretenues. Les deux tapis de bruyères qui semblent traverser la maison sont riches d’une vingtaine de variétés agencées comme un tableau pointilliste. Et enfin le patio d’accueil qui finalement est la première pièce de la maison : un cloitre épuré dans lequel le grand Cornus alternifolia prend une dimension spectaculaire. Sa silhouette étagée se découpe avec une incroyable finesse sur la brique de façade. Les ombres et lumières dansent sur le sol planté. L’évocation d’un chemin en pierre bleue brute rappelle l’essence naturelle de la pierre utilisée sur les terrasses dans une version intemporelle. Un jardin assurément hors norme qui ne s’impose pas mais qui offre, à qui le veut, une élégance subtile qui n’en finit jamais de s’exprimer au fil des saisons.


Crédits.

Photo/vidéo : Christophe Renard
House architect : Nicolas Schuybroek